Qu’est-ce qu’une maison solaire ?

maison solaire passiveVous avez peut-être déjà entendu parler de maison solaire dans les médias ou dans votre entourage. Cependant, on confond souvent une maison solaire avec l’installation de panneaux photovoltaïques. En réalité les deux choses n’ont rien à voir. Petites précisions sur la maison solaire passive.

Maison solaire passive : définition

Contrairement à une maison classique où l’on installe des panneaux solaires pour produire de l’électricité en exploitant l’énergie solaire, une maison solaire est chauffée directement par l’énergie du soleil. Comment ça marche ? Une maison de ce type est dite solaire passive, car tout le travail et l’innovation se passe en amont, durant la conception et le dessin des plans. La maison est disposée de manière à recevoir les rayons du soleil en hiver. A l’inverse, en été, le positionnement de l’habitation est pensé pour recevoir moins de rayons du soleil. Résultat, la chaleur est préservée en hiver et on ne suffoque pas en été. C’est aussi pour cette raison qu’on les appelle maisons solaires passives.
Afin de limiter au maximum les pertes de chaleur l’hiver, il y a un gros travail réalisé sur l’isolation thermique et sur l’étanchéité. Cela permet de considérablement diminuer la consommation d’énergie, que ce soit pour le chauffage en hiver ou pour la clim en été. A la clé, une empreinte carbone réduite et une maison plus écologique.

La maison solaire est-elle l’avenir ?

En plus d’être en phase avec un objectif de construction de logements plus respectueux de l’environnement affiché par le gouvernement, la maison solaire permet à ses habitants de réaliser des économies non négligeables sur la facture énergétique. Mais concrètement, comment fonctionne une maison solaire passive et quelles sont les règles à respecter lors de sa construction ? En voici quelques unes :

  • la façade de la maison solaire doit être orientée vers le sud pour bénéficier des rayons du soleil ;
  • la plupart des fenêtres donnent sur la façade orientée vers le sud ;
  • toutes les pièces à vivre comme la cuisine, la salle à manger, le salon doivent être placées du côté sud et les pièces moins utilisées plutôt au nord (salle de bains, garage ou encore buanderie) ;
  • une maison passive doit avoir une très bonne isolation pour limiter au maximum les déperditions thermiques.

En France, les déboires financiers d’Areva, endettée à hauteur de plusieurs milliards d’euros, ont à plusieurs reprises fait la une des médias. Pour sauver le fleuron français du nucléaire, EDF doit absorber une partie de ces pertes. Dans le même temps, le coût d’entretien des centrales augmente et EDF a d’ores et déjà prévu d’augmenter ses prix. Mais pour le moment, l’Etat s’y refuse, mettant l’opérateur français en difficulté.
Vous l’avez compris, la hausse prochaine des tarifs de l’électricité est inéluctable, les maisons solaires à énergie passive possèdent donc tous les arguments pour séduire les ménages français.

Recherches populaires : Maison solaire, Maison écologique, Pose panneaux solaires, Installation solaire
Remonter